Les conduites agressives

Le chien est un animal social dont l’organisation est basée sur des règles. L’agression relationnelle est un comportement adaptatif qui peut être contrôlé mais il important de savoir qu’il fait parti des comportements normaux de l’espèce.

Ces comportements d’agression sont apériodiques et essentiellement réactionnels et relationnels et se manifestent principalement lors de rencontres avec d’autres congénères ou avec l’homme.  Ils conduisent généralement  à l’éloignement des protagonistes. Le chien cherche rarement à se battre.

Pour qu’il ait agression, il faut qu’il ait interaction entre les chiens ou le chien et l’humain.

Il y a soit défense et protection de ressource soit auto-protection c’est à dire que le chien est sa propre ressource .

Défense et protection de ressources : alimentaire, sexuelle et filiale, spatiale. Dans ce cas, il y a une phase d’intimidation où le chien a un regard fixe, une posture raide, grondements et grognements, retroussement des babines et le poil arrisé. Le chien va observé son adversaire et s’adapter à son comportement. Si ce dernier s’en va ou se soumet, les signaux de menace cesseront. En revanche, si l’adversaire persiste le chien attaque avec morsure.

Auto protection le chien est sa propre ressource. Sa peur est déclenchée par un stimulus qu’il considère menaçant et dangereux , comme la présence d’un congénère par exemple.

Les chiens concernés par cette agressivité entre même espèce sont pour la plupart du temps des chiens qui sont très peu ou jamais sortis et sont donc privés de relations avec ses congénères ou ayant vécu un traumatisme comme une bagarre avec un autre chien. Ils ne sont pas socialisés à son espèce.

Ce qui provoque chez eux des comportements de fuite, d’immobilisation ou d’agression. Le chien aura toujours comme objectif de mettre à distance  l’individu en face qu’il perçoit comme dangereux.

Vous aurez donc tous compris l’importance de la socialisation inter spécifique. Laissez votre chien bien au chaud dans votre maison et ne jamais le sortir peut avoir des conséquences graves sur le comportement de ce dernier.

Quel serait votre comportement avec les membres de votre espèce en l’absence de contact régulier ? Ne pensez vous pas qu’il aurait comme un problème de communication, voir de peur de l’autre ?

Votre chien est réactionnel envers ses congénères ou envers des voitures, vélos, joggeur ? Nhésitez pas à me contacter. 

Vanessa JACQUEMIN -Comportementaliste Canin à Rambervillers dans les Vosges

Partager sur facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page